English

Effets non thermiques des radiations électromagnétiques émis par les tubes cathodiques (VDT's) sur cultures “ in vitro” de tissu gonadique humain.

G. Tritto * , M.O. North, A.M. Laverdure, J. Surbeck

XXèmes journées méditerranéennes internationales de médecine du travail, Marrakech, Maroc, 26;-28 octobre 2001

Publié dans les Résumés des Communications, p. 17

* Service de Chirurgie Andrologue, Département d'Urologie, Hôpital Saint Louis, avenue Claude Vellefaux, F-75010 Paris, France.
Président de I.A.S.T.A. (International Association of Science and Technologies in Andrology)


Objectif du travail: cette expérimentation a pour objectif de mettre en évidence les effets “non thermiques” des radiations électro-magnétiques générées par les tubes cathodiques des VDT's & TV, sur la spermatogenèse humaine.

Matériels et méthodes: des biopistes de tissus gonadiques prélevés (1) sur des hommes ayant une spermatogenèse normale et atteints d'azoospermie excrétrice; et sur des hommes ayant une spermatogenèse altérée (2) et atteints de varicocèle bilatérale, ont été mis en culture “in vitro” à 32ºC, (températures contrôlées et enregistrées en continu) réparties en 3 groupes: (a) non exposés, (b) exposés à 50 centimètres pendant 24 heures aux radiations d'un écran cathodique “low-radiations MPRII & TC095” sans protection, (c) exposés dans les mêmes conditions, à un écran identique, mais celui-ci étant équipé des éléments de protection EMF-Bioshield®, pour en tester l'efficacité.

Résultats: l'analyse quantitative de la spermatogenèse par histomorphométrie, mesure de l'apoptose et immunohistochimie dans les cultures à spermatogenèse normale exposées à l'écran et non protégées, montrent une augmentation d'un facteur 3 de l'apoptose des spermatogonies (S1) et d'un facteur 4 des spermatocytes (S2). Dans les cultures à spermatogenèse altérée (exposées non protégées) on constate une augmentation d'un facteur 3 au niveau (S1) et d'un facteur 2 au niveau (S2). Les éléments de protection permettent de préserver les taux d'apoptose en (S1) et (S2) aux niveaux de ceux des contrôles. L'analyse par spectrométrie RMN des milieux de culture montre une différence significative des pics de: lysine, valine-leucine-isoleucine, lactate, thréonine dans les 3 groupes.

Discussion et conclusion: les résultats d'analyses de cultures gonadiques mâles montrent l'interférence biologique des radiations émises par les VDT's sur cycle de la spermatogenèse et l'efficacité des protections testées.

Mots-clés: Radiations, écrans cathodiques, spermatogenèse.

S. E. I. C. sa
3, rue du Léman, 1201 Genève, Suisse
Tel. 00(41) 022-732-5540 - Fax 00(41) 022-732-2534
E-mail: seic@pingnet.ch
Site Internet: http://www.emf-bioshield.com


Copyright © 1998-2013 S.E.I.C. - Suisse