English

Effets biologiques des rayonnements électromagnétiques émis par les écrans cathodiques sur l'être humain adulte.

V. Martin-Baumgartner *, A.M. Laverdure, J. Surbeck

XXèmes journées méditerranéennes internationales de médecine du travail, Marrakech, Maroc, 26;-28 octobre 2001

Publié dans les Résumés des Communications, p. 25


* Médecin du Travail, Membre Actif de la Commission Internationale de la Santé au Travail CIST/ICOH, Nº 3119 “A”


Objectif du travail: cette expérimentation a pour objectif de mettre en évidence les perturbations provoquées par des radiations des écrans cathodiques dans l'équilibre électromagnétique de la cellule chez les utilisateurs d'écrans: “déploration membranaire modification des échanges ioniques et du métabolisme cellulaire” et par la même, d'objectiver l'origine des troubles biologiques, physiologiques et neuropsychologiques décrits par ailleurs, et d'établir un lien de causalité entre les perturbations constatées et les radiations émises par les écrans cathodiques.

Matériels et méthodes: l'étude a été réalisée sur 120 adultes répartis en 4 groupes: (a) non exposés, (b) exposés sans protection, (c) exposés avec protection-placebo, (d) exposés avec protections actives: EMF-Bioshield® sur la mesure des paramètres urinaires: Na+, K+, urée (produit du catabolisme cellulaire). Ces mesures ont été effectuées en début de journée, puis après 3-4 heures, puis après 7-8 heures de travail devant un écran cathodique.

Résultats: après une période de 3-4 heures d'exposition des sujets aux radiations de l'écran cathodique, en période cle travail, et à une distance normale de 50 à 80 centimètres de l'écran, nous observons une inversion des courbes d'élimination urinaire du Na+, K+ et de l'urée amenant, après 7-8 heures, à une diminution de 35 % du rapport Na+/K+ et une augmentation de 13 % du taux d'urée chez les personnes exposées sans protection (b) ou avec protection-placebo (c) par rapport aux personnes non exposées (a) ou exposées aux écrans avec les éléments de protection (d).

Discussion et conclusion: les rayonnements électromagnétiques pulsés émis par les écrans cathodiques engendrent un phénomène de dépolarisation au niveau de la cellule. Celui-ci a pour conséquence une stimulation du systéme neurovégétatif sympathique, mettant ainsi l'organisme en état de stress insidieux. Cette expérimentation a montré l'entière efficacité des éléments de protection active que nous avons ainsi testés.

Mots clés: travail a l'écran, écran cathodique, radiations.

S. E. I. C. sa
3, rue du Léman, 1201 Genève, Suisse
Tel. 00(41) 022-732-5540 - Fax 00(41) 022-732-2534
E-mail: seic@pingnet.ch
Site Internet: http://www.emf-bioshield.com


Copyright © 1998-2013 S.E.I.C. - Suisse